Les data center de google


Il est difficile aujourd'hui en France, de ne pas avoir au moins un objet connecté sur lequel nous stockons souvent nos données personnelles et professionnelles. Lorsque nous mettons nos données sur le « cloud », elles sont en réalité toutes conservées dans lieu nommé un data center ou aussi appelé centre de données. Mais c'est aussi le cas lorsque vous faites une recherche sur Internet, que vous envoyez un courriel ou que vous écoutez une chanson en ligne. Celles-ci sont stockées sur les data center du géant d'Internet : Google. Alors que faut-il savoir sur les data center de Google ? Comment sont nés et à quoi ressemblaient les premiers data center du géant du net ? À l'heure où le changement climatique devient un enjeu pour tous, comment s'y prennent-ils pour réduire au maximum leur impact sur l'environnement ? Qu'apprend-on sur les data center de Google lorsqu'on les voit de l'intérieur ? Quels sont les enjeux pour Google en ce qui concerne la consommation électrique des data center ?

Google, consommation data center, data center, data center de google, transition énerg&eacute

Les data center de Google et leur évolution

Qu'est-ce qu'un data center et à quoi sert-il ?

Le data center, ou centre de traitement des données, est un élément primordial du réseau de traitement et de stockage des données numériques. Il s'agit en fait d'une pièce ou d'un entrepôt où sont installés les serveurs informatiques qui stockent toutes les données numériques qui circulent sur le web. Certaines entreprises peuvent aussi choisir d'externaliser le stockage de leurs données en louant de l'espace dans un data center. En bref, les data center répondent à trois grands objectifs : stocker, traiter et protéger des données informatiques.

De leurs débuts à nos jours

Les premiers serveurs à haute efficience de Google voient le jour en 2001, ceux-ci sont personnalisés pour l'usage de la multinationale et fonctionnent en continu. L'objectif étant de minimiser la perte énergétique en ôtant toutes les pièces jugées inutiles. En 2003, les centres de données portatil voient le jour, il s'agit de conteneurs remplis de serveurs et de leur équipement de refroidissement. Ceux-ci sont plus faciles à assembler et plus efficients sur l'énergie consommée que les précédents.

Et aujourd'hui

À ce jour, le géant du Web déclare détenir 15 data center répartis sur trois continents et compte un peu moins d'un million de serveurs informatiques. Ils exploiteraient au moins une vingtaine d'autres serveurs en location. Ce sont eux qui permettent à Google de répondre aux milliards de requêtes qu'ils reçoivent chaque jour. La technologie qui équipe les data center ne cesse de s'améliorer, aujourd'hui c'est l'intelligence artificielle qui contrôle leur refroidissement.

Google, consommation data center, data center, data center de google, transition énerg&eacute

Les data center les plus écologiques

Le pari de l'efficience

Le géant n'a eu de cesse de travailler sur l'innovation pour augmenter l'efficience de ses serveurs afin de réduire leur impact énergétique. En 2007, la multinationale déclare être la première entreprise du net sans émissions de carbone. Elle consommerait en moyenne 50 % d'énergie en moins pour faire fonctionner ses data center, devenant ainsi précurseurs dans le domaine. C'est notamment grâce au refroidissement par l'intelligence artificielle de leur centre de données que Google aurait réussi à baisser de 30 % sa consommation énergétique.

L'usage d'énergies renouvelables

Conscient que même s'ils ont considérablement réduit la consommation de leur data center, ils continueraient à utiliser de l'énergie, Google a choisi d'opter pour la transition écologique. En 2010, ils commencent à acheter de l'énergie provenant de parc éolien pour alimenter leurs data center. Aujourd'hui en Europe, plus de 50 % de l'énergie qu'ils utilisent est une énergie renouvelable provenant de l'éolien ou du solaire. Malheureusement, souvent les énergies renouvelables ne sont pas disponibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 comme le sont les data center. De ce fait, ils sont encore obligés d'utiliser de l'énergie électrique. Google a cependant fait le pari de la rendre plus propre et a investi en masse dans ce domaine. En 2016, ils annoncent que leur but d'atteindre 100 % d'énergie renouvelables fin 2017 sera atteint, c'est-à-dire que 100 % de l'énergie achetée est dorénavant d'origine éolienne ou solaire. Cependant, et malgré l'usage de l'intelligence artificielle, la demande en énergie des data center ne cesse d'augmenter. C'est pourquoi Google se renseigne aussi sur d'autres sources d'énergie pour certaines renouvelables comme l'hydroélectrique ou la biomasse mais pour d?autres non, comme c'est le cas du nucléaire.

Connaître un data center depuis l'intérieur

Un data center en quelques chiffres

Les centres de données sont des infrastructures énormes sous tout aspect. Les sites les plus gourmands nécessiteraient une dépense d'au moins 600 millions de dollars par an. En retour, ils permettent d'indexer environ 20 milliards de pages par jour en répondant ainsi à plus de 3 milliards de requêtes par jour, soit plus de 2 millions par minute.

Une consommation électrique gigantesque

Lorsque les serveurs sont en fonctionnement, c'est-à-dire en permanence durant leur temps de vie, ils consomment de l'électricité. De plus, tout comme votre portable lorsque vous l'utilisez en continu, il génère de la chaleur pouvant aller jusqu'à 120ºc. La température dans les pièces contenant les serveurs doit en permanence être refroidie afin de permettre leur fonctionnement optimal. Là encore, c'est grâce à l'énergie que le système de refroidissement fonctionne. Selon un physicien de l'université de Harvard, lorsque nous réalisons deux recherches sur Google, le coût énergétique équivaut à une bouilloire. À ce titre, Google consommerait environ 0,01 % de l'électricité dans le monde.

Parfois sans même que l'on ne sache, les centres de données de Google occupent aujourd'hui un rôle primordial dans notre vie professionnelle et personnelle. Nous n'imaginons souvent pas la véritable armée de serveurs qui se dresse aux quatre coins du monde pour donner des réponses aux requêtes que nous lançons sans même y penser. La démarche de recherche d'efficience et d'utilisation d'énergies renouvelables engagée par le géant du web doit être soutenue, encouragée et poussée encore plus loin. L'énergie devenant un véritable enjeu pour la préservation de l'environnement, il revient à chacun d'y aller de son effort personnel et collectif pour réduire sa consommation.

Retrouvez plus d'informations sur la transition énergétique de la multinationale en cliquant . Pour entrer au coeur d'un data center de Google et voir de plus près à quoi cela ressemble, rendez-vous sur la vidéo suivante :